Oui, je sais, je ne lance pas franchement un scoop, mais n'empêche que... Ca fait un sacré bail que je n'ai rien posté sur le blog. Mais ça ne veut pas dire que je n'ai rien fait ! La séance de rattrapage se fera plus tard. Ou pas. On verra.

Beaucoup de choses se sont passées depuis quelques mois, en tête de liste une petite soeur pour Dorian qui devrai venir nous rejoindre pour Noël. Tout plein de jolies cousettes en perspective (pour elle oui, mais pour moi aussi !). La deuxième grande nouvelle, c'est la rentrée. Je me répète. Sauf que pour nous, c'est un grand moment, première rentrée des classes pour Dorian, vous imaginez ?!

Alors une petite bricole s'imposait.

Non, pas un cartable, parce que sa Mamou et son Papou s'en sont chargé. Mais un sac quand même. A l'école, on nous a demandé un certain nombre de choses qu'il faut laisser dans la classe, le tout dans "un grand sac en plastique marqué au nom de l'enfant". Le sac en question doit aussi servir pour rapporter les travaux à la maison de temps en temps, pour que Maman et Papa s'extasient devant le génie de leur petit bout et en fasse profiter toute la famille.

Bref, il était hors de question, vous comprendrez, que Dorian apporte ses affaires dans un sac de supermarché (au demeurant, je dois être la seule que ça dérange, parce que c'est ce que tous les autres parents ont fait). Alors j'ai écumé les boutiques de tissus pour trouver celui qui conviendrait à la fabrication dudit sac. Jusqu'à ce que... je tombe sur la perle.

Le lendemain matin, voici ce qui tomba de la machine à coudre :

IMGP0988

IMGP0989

Cette magnifique toile cirée et la toile de coton anis proviennent de la Grange aux Tissus à Feurs.

D'après mon amoureux, ce sac ne fait pas assez "enfant", ce que je lui concède. D'après lui, on dirait plutôt (je cite) "un sac de plage Damidot". Mais sur un point, il a raison : finalement, je l'aurais bien gardé pour moi.

Mais ça, c'était impossible. Je vous dis pas comme Dorian était fier d'aller à l'école "avec la Dedeusse" !